Mode T Femme Rouge Guess shirts Disponibles jeans T Logo Strass Vêtements Guess exclusivement shirt 5j34ARL
Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR
Jackamp; Nouveau Bleues Tongs Pn19536 Jones Logo 0wX8nOPk

Bien avant les gilets jaunes, la colère embrase le royaume de France. Paysans, artisans… La « Grande Jacquerie » fédère durant 15 jours une grogne violente aux causes multiples.

Jean Froissart, dans ses Chroniques de France, d’Angleterre et des païs voisins, raconte qu’en mai-juin 1358 « advint une grand’ merveilleuse tribulation en plusieurs parties du royaume de France […]. Car aucunes gens des villes champêtres, sans chef, s’assemblèrent en Beauvaisis […] et dirent que tous les nobles du royaume de France, chevaliers et écuyers, honissoient et trahissoient le royaume et que ce seroit grand bien qui tous les détruiroit ». Cette « tribulation » est la Grande Jacquerie qui a affecté l’Île-de-France et le nord du royaume. Elle s’inscrit dans un vaste mouvement de révoltes « populaires », violentes et radicales, qui éclatent entre 1350 et 1420, durant une période profondément troublée par des épidémies chroniques de peste, des disettes et la guerre de Cent Ans.

Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR

L’Île-de-France, berceau de la révolte, est une région riche où la paysannerie ressent durement la baisse des prix du grain et supporte de plus en plus mal la fiscalité due à la guerre, d’autant que les échecs militaires subis par la France sont nombreux, comme la lourde défaite française à Poitiers le 13 septembre 1356. Jean de Venette, autre chroniqueur, constate : « Les paysans, […] voyant que les nobles ne les protégeaient pas, mais les accablaient plutôt autant que leurs ennemis, s’insurgèrent et prirent les armes contre les nobles de France. » Le dauphin Charles, qui assure « l’intérim » en raison de la captivité de son père, le roi Jean, fait prisonnier à la bataille de Poitiers, décide de réunir les états généraux en octobre 1356. Il cherche des appuis, en particulier auprès du prévôt des marchands de Paris, Étienne Marcel, représentant des intérêts de la grande bourgeoisie parisienne. Mais ce dernier s’allie à Charles le Mauvais, comte d’Évreux et roi de Navarre, pour organiser à Paris le 22 février 1358 une manifestation qu’il laisse dégénérer. Puis il tente de fédérer un mouvement général de révoltes urbaines antinobiliaires qui ont éclaté dans le royaume. Obligé de quitter Paris, le Dauphin ordonne de mettre en défense le pays le 14 mai par l’ordonnance dite du Vermandois. Il renforce les forteresses qui bordent l’Oise, la Seine et la Marne, et veut affamer Paris en bloquant le ravitaillement. Les paysans sont alors souvent réquisitionnés pour restaurer les murailles, ce qui ajoute encore à leurs mécontentements. Cette jacquerie est donc moins due à la misère qu’à la baisse des prix, aux excès de la fiscalité et aux événements militaires.

La « jaque », leur veste courte

Le 29 mai 1358, à Saint-Leu-d’Esserent, au sud de Creil, une échauffourée éclate entre des hommes d’armes et des paysans en colère face aux réquisitions destinées à ravitailler les châteaux de la noblesse de la région parisienne : neuf hommes d’armes sont tués. La révolte s’étend ensuite au Beauvaisis, à la Brie, à la région de Laon et de Soissons pour gagner la Normandie et la Champagne, soutenue, dans un premier temps, par Étienne Marcel, qui tente de se servir du mouvement pour nourrir ses ambitions. Jean de Venette constate que « le nombre des paysans impatients de tuer les nobles et leurs femmes et d’anéantir leurs châteaux s’accrut jusqu’à être estimé à cinq mille […]. Pour tourner en dérision la simplicité des paysans et des pauvres gens, les nobles commencèrent à leur donner le nom de Jacques Bonhomme. On désigna dès lors les paysans sous le nom de Jacques ». Le terme de « jacques » est donc un nom générique péjoratif attribué aux révoltés par les nobles, peut-être en référence à la « jaque », la courte veste qu’ils portaient. Leur chef aurait été Guillaume Carle, paysan cossu ou ancien soldat originaire de Mello, près de Senlis, possédant une certaine culture. L’auteur de la Chronique des quatre premiers Valois l’évoque en ces termes : « bien sachant et bien parlant ». La majorité des insurgés sont donc des habitants des villages, même si quelques membres du clergé, des artisans, voire de petits nobles se sont mêlés à eux et les ont parfois encadrés. Dans les années qui ont suivi la révolte, quelques lettres de rémission ont été accordées par le roi à des nobles et à des notables condamnés pour avoir participé à la sédition. Pour obtenir la grâce royale, ces derniers allèguent qu’on les avait forcés à devenir les chefs des insurgés.

Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR

La Grande Jacquerie a marqué les esprits. Les chroniqueurs ont tous insisté sur les atrocités commises par les paysans. Il convient d’être très prudent pour en déduire la réalité que ces descriptions traduisent, car toutes les sources qui nous renseignant sur le mouvement sont rédigées par des nobles profondément hostiles aux paysans. Jean Froissart, qui ne cache pas son amour de la chevalerie et de la noblesse, et sa haine à l’égard du « petit peuple », cherche à montrer que les révoltés n’ont pas de réelle motivation ni de programme politique, qu’ils sont alléchés par l’appât du gain et massacrent pour le plaisir. Il insiste sur la sauvagerie du soulèvement : « pires que les Sarrasins » ou « comme des chiens enragés », écrit-il, ils détruisent les châteaux, tuent des chevaliers en les faisant souffrir, violent leur épouse et leurs filles vierges, massacrent les petits enfants et les femmes enceintes. L’un des nobles victimes de cette barbarie est embroché et rôti devant son épouse et ses enfants, invités ensuite à le manger. Froissart en fait des ennemis du genre humain et de la chrétienté. Or, la prise des châteaux permet aussi aux insurgés de se procurer des places fortes susceptibles de fournir des points d’appui et, sans aucun doute, de détruire les registres dans lesquels les seigneurs consignaient les obligations paysannes.

Une répression impitoyable

Une fois la surprise passée, les nobles commencent à réagir. Lorsque, le 9 juin 1358, munis de bâtons ferrés et de couteaux, les jacques attaquent la forteresse de Meaux, des nobles très bien armés et aguerris au combat les attendent de pied ferme et les massacrent. Guillaume Carle, leur chef, qui vient d’apprendre que le roi de Navarre, Charles, a pris la tête de la répression dans le Beauvaisis, décide de se porter à sa rencontre dans les environs de Clermont-en-Beauvaisis. Il est aussitôt capturé et décapité. Le lendemain, le 10 juin 1358, les jacques sont écrasés à Mello. Le combat est trop inégal entre des nobles très équipés et habitués au combat et des paysans, comme l’écrit Jean le Bel, « sans armeures que de bastons ferrez et de coustiaux ». On assiste alors à une répression impitoyable. Plusieurs milliers de paysans sont massacrés, leurs chefs torturés et exécutés, et les villages incendiés. Selon Froissart, dont il faut toujours se méfier des chiffres, le roi de Navarre en aurait fait pendre 3 000 en un jour.

La Grande Jacquerie de 1358 n’aura duré qu’une quinzaine de jours. Mais, par ses fortes motivations antinobiliaires et sa violence, elle peut apparaître comme une prémisse à la série de grandes révoltes qui éclatent au cours de la seconde moitié du XIVe

 siècle : les Tuchins au Languedoc entre 1363 et 1384, les Ciompi à Florence en 1378-1382, les Maillotins à Paris en 1380, la révolte des « travailleurs » en Angleterre en 1381 ou la Harelle à Rouen en 1382. Ce soulèvement a eu un tel retentissement que le mot « jacquerie » est vite devenu synonyme de révolte paysanne.

Didier Lett
professeur, université paris 7 Paris-Diderot

Cet article vous a plu ? Pour découvrir le magazine Histoire & Civilisations, abonnez-vous.Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR

K1x Grosses 3000 Sport Gk HommesMarron Pour Soldes Chaussures De top High MpSVqzU
Jimin Kook Sweat Capuche Robe V Long Junga À Suga Bangtan Longues Army Love YourselfB07f5h9x8j Sweats J Femme hope Boys Car tobby shirt Rm Jin Bts Manches l3T1FKJc

Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR

Avec Maxmuxun Ballerines FemmesB07chh5glk Papillon Nœud OPmv0N8wyn

ABONNEZ-VOUS

Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR

Dans chaque numéro


5 dossiers riches en images


Un personnage historique


Un événement marquant

Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR

Une chronique sur la vie quotidienne de nos ancêtres

Cool Zoom Nike Kyrie Gris 01 B20car23 Hyperrev Cuir Orange Ou Irving Trouvez Team Wolf Gris 2018 BdxCoe

Une grande découverte


Une œuvre d’art


L’actualité archéologique et culturelle : découvertes, livres, expositions…


Femme Chic Col Shirt T Blouse Chemisier Rond Aimee7 HautB07gdnjch3 Lin Manches Coton Longues Aj3R54L
2017 Copyright © Malesherbes Publications. Tous droits réservés.
Meilleures Flyknit Noire 70739ljkha Bleu Ventes Max Enfants Chaussures Couleur dxoEQBerWC Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR
Tod's Mocassins Achat Bordeaux Femme Chaussures 2019 11337123hw cSAjq534LR
Plat Chaussures Rihanna Beautyjourney Mode Sandales Ado Fille Femmes DamesB07crylmjs De Âge Confortables Montantes uFKJ31Tlc